Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ECOLE LIAO CH'AN QI GONG - Qi Gong/ Méditation/ Médecine Chinoise   www.ecole-qigong.com

UN EXTRAIT DU LIVRE "L'ART DE VOIR " DE MAITRE LIAO YI LIN

29 Août 2020 , Rédigé par LIAO YI LIN

 

 

27

 

Le Troisième œil

- que voit-il ?

 

 

Voir le monde, était mon vœux le plus précieux.

Voir le sens de la vie, concevoir le chemin.

 

J’aime m’aventurer seule pour aller à la rencontre d’êtres exceptionnels. A l’âge de 15 ans, j’ai réalisé un long périple de Hong Kong à Ha Re Ping dans le nord de la Chine, avec un sac à dos. A l’âge de 23ans, toujours avec un sac à dos et deux livres de Poèmes de la Dynastie Tang et Song, j’ai atterri place Saint Germain des Prés à Paris. J’aime les rencontres. J’ai croisé toutes sortes de personnalités pendant toutes ces années de voyage en Chine, en Amazonie et en Europe. C’est ce qui m’a fait voir plus profondément la vie.

Faire du cinéma en créant des projets de films, était un bon prétexte pour moi pour aller « voir » le sens de la vie, et mieux concevoir mon chemin.

 

En 1999, durant un de mes voyages de repérage de film, après avoir descendu à cheval le Mont du Coq entre les frontières de Sizhou et de Yunnan, l’on m’a emmené chez un « Bouddha Vivant ». C’était un homme d’une cinquantaine d’années, robuste, vêtu d’une veste chinoise traditionnelle.

 

Il était en train de donner une bénédiction à l’un des ses disciples. Il récitait des mantras en Tibétain.

Sur la table, du thé chinois était servi.

 

Je me suis assise derrière la table et j’observai avec beaucoup d’intérêt la scène. Seulement cinq disciples étaient présents, avec une famille paysanne dont un jeune enfant de 7 ans. J’avais donc été introduite dans un cercle intime. Ils avaient tous l’air très sérieux, portant un respect absolu au maître.

 

Après une très longue récitation de mantras, le « Bouddha Vivant » frappa plusieurs fois le sommet du crâne de son disciple, intercalant de légères caresses sur le front avec la paume de la main. Ensuite il prit une cloche en bronze et la fit résonner autour de la tête. L’enfant de 7 ans s’amusait de voir la scène et ne put s’empêcher de rire.

 

La personne qui m’a emmené m’explique près de l’oreille :

« Maître est en train de lui travailler le troisième œil … Il aura après le pouvoir de voir le passé et le futur … »

 

Le «  Bouddha Vivant » répéta encore une fois le même rite à un autre disciple. Ensuite il se tourna vers moi,

« Vous venez de France ? Quelle belle vie ! ... Je vous assure que cela vaut la peine d’arriver jusqu’ici ! … Je suis le seul chinois qui a hérité de la tradition tibétaine dans cette région … Capable d’initier des croyances en tibétain … J’ai fait un parcours même plus périlleux et complexe que vous …

 

Il prend tranquillement son thé, ensuite se met en lotus sur son coussin de méditation.

« A l’âge de 5 ans, j’ai été désigné par le temple comme héritier de la lignée tibétaine. On m’a introduit auprès des lamas tibétains de Tsing Hai … On m’a fait travailler dur, jour et nuit, sur toutes sortes de pratiques spirituelles … J’ai la moitié de mon âme convertie au Tibet, l’autre moitié à la Chine …

 

Il parle un chinois avec un fort accent de Sizhou,

« C’est une bonne idée de faire un documentaire sur la spiritualité du pays !! ... La Chine change vite … Les temples reprennent … J’ai été désigné comme « Bouddha Vivant » il y a trois ans … Je suis débordé de demandes et de visites … Bientôt je ne serai plus très disponible … Profitez en bien maintenant …

 

 

« Je connais des méthodes pour ouvrir rapidement le troisième œil et des milliers de personnes sont déjà venues … Il faut faire très attention à ces choses-là. J’ai rencontré des gens qui ont pratiqué la méditation pour le troisième œil pendant des années, et se sont fait brûler la tête … Dans l’histoire, il y a eu des adeptes, des mystiques qui se sont tellement brulés leur troisième œil que cela a laissé des traces sur l’os du front … »

 

« Vous venez de France … C’est bien si pouvez faire venir des fonds étrangers pour mon temple … Il paraît que le Bouddhiste tibétain est très répandu en Occident … »

 

Je suis stupéfaite par l ‘éloquence et la franchise de ce « Bouddha Vivant » désigné. Le gouvernement chinois a même pris le contrôle dans le domaine spirituel tibétain. Un tel « Bouddha Vivant » chinois ! 

 

Pendant ces discours bien prononcés, l’enfant paysan n’arrête pas de me lancer des grimaces. Puis il s’adresse à son père, tirant sa manche,

« Quand est-ce qu’on rentre, papa ? »

 

Je vois que c’est plutôt lui qui a un troisième œil. Les enfants voient souvent les choses que les adultes ne voient pas.

 

« Le soûtra de Diamant » a donné de très bons indices pour distinguer les vrais maîtres parmi les faux :

«  Ceux qui revendiquent voir la forme, la voix, le pouvoir magique de Bouddha, en fait ne voient qu’une voie erronée et n’atteindront jamais l’être bouddhique …»

 

« Nous ne pouvons pas avoir le Cœur du Présent, du Passé et du Futur » c’est à dire que l’on doit être hors de temps.

Bouddha s’appelle lui-même aussi « Tathâgata », ce qui signifie « celui qui vient de nulle part et va nulle part » donc hors de l’espace …

Pour s’approcher de plus en plus de votre être spirituel et éternel, il est conseillé de :

« Ne vous attachez à rien et votre être véritable se dévoilera tout naturellement ».

 

Dès petite, j’ai récité ces phrases par cœur, cela m’a beaucoup aidé à éviter des pièges. Beaucoup de gens sont fascinés par le Pouvoir. Ils sont attirés par des dons extraordinaires. J’essaie toujours de voir plutôt l’ordinaire, la simplicité, l’innocence …

 

Parmi mes élèves, je connais une jeune fille qui voit les vies antérieures. Elle est perturbée par toutes les images qui arrivent devant ses yeux. Des scènes de massacres, de guerres l’envahissent sans pitié. Le Pouvoir attire souvent du malheur … Beaucoup de sinologues se passionnent à tirer le Yi Jing. Par ce livre merveilleux, ils croient voir le Futur. Voient-ils vraiment le futur ? Est-ce que c’est cela, l’Esprit du Yi Jing ? le Yi Jing est en fait le « Grand Livre de la Mutation ».

Depuis que j’enseigne la méditation, je suis souvent abordée par des fanatiques qui demandent des méthodes efficaces ou bien me racontent leurs tentatives farfelues pour avoir le troisième œil ! Je ris en leur disant, « essayons d’abord de bien voir avec nos deux yeux ! ».

 

Bouddha dit plutôt : « Nous ne pouvons pas avoir le Cœur du Présent, du Passé et du Futur » ! Le passé, le présent et le futur ne sont que des divisions de notre mental. Bouddha nous invite à aller au delà du mental pour atteindre un Cœur serein, limpide et pur. Sans notion de temps ni d’espace, nous incarnons la totale présence.

C’est cela « l’œil du Dharma », « l’œil de Sagesse », « l’œil de Bouddha » ! Ce troisième œil, personne ne peut l’ouvrir à notre place.

 

Durant un de mes longs et difficiles voyages, j’ai lu ce que disait Osho, en 1980, dans son ashram en Inde :

« Depuis des siècles, les gens ont séparé Dieu et la vie.

Mon effort, ici, est de créer un pont entre les deux. La vie est Dieu, vous pouvez carrément laisser tomber le mot Dieu, rien n’est perdu. Si vous pouvez vivre totalement, vous pouvez oublier tout ce que l’on appelle spiritualité mais vous êtes pleinement spirituel. C’est cela le sens de Shivanetra, littéralement troisième œil. 

Ce troisième œil représente une unité. Là où les deux yeux disparaissent dans la dualité de la vie, alors apparaît le troisième œil.

Matière et esprit sont Un, le corps et l’âme sont Un. L’ordinaire et l’extraordinaire sont Un. Ce monde terrestre et l’au-delà sont Un. Ils sont unis grâce à ce troisième œil. Ce troisième œil ne connaît pas la division. Toute opposition se mêle, se fond et disparaît dans ce tout. C’est comme cela que votre troisième œil s’ouvre. »

 

 

EXTRAIT DU LIVRE L'ART DE VOIR - QI GONG POUR LES YEUX DE MAITRE LIAO YI LIN PUBLIÉ EN 2010  EDITION GUY TRÉDANIL

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article